Uncategorized
Trending

CBD pour les sportifs: le secret d’une récupération rapide et efficace

Enchaîner les entraînements est important, surtout en pleine saison pour les sportifs. Mais pour ça, il faut vite récupérer. Trouver le moyen d’y arriver est le Graal pour tout sportif qui se respecte. Mais saviez-vous que le CBD était l’allié d’une récupération rapide et efficace? Pourquoi? On vous répond. 

CBD et récupération musculaire

Cette étude montre que les efforts intensifs délivrés pendant les entraînements et les compétitions endommagent les myofibrilles des muscles environnants. Ces petites lésions dans les fibres musculaires entravent le bon fonctionnement des muscles. Le corps va alors réagir à ce dysfonctionnement en enclenchant la réponse inflammatoire.

cbd et inflammation

Certes, vous allez dire que l’inflammation est une étape incontournable de la régénération musculaire. Mais, une trop forte inflammation se fera ressentir par des douleurs prolongées. Ça peut retarder le processus de guérison. 

Inflammation et récupération

Comment agit le CBD sur l’inflammation musculaire ? Faut-il encore revenir sur le rôle de l’inflammation dans le processus de guérison.

Il faut savoir que durant l’inflammation, le corps augmente le flux sanguin (donc aussi le taux d’oxygène et de nutriments) vers la zone touchée. Ce nouvel afflux de sang va balayer tout ce qui est déchets cellulaires et acide lactique dû au travail musculaire etc.

Le NF-κB, l’IL-10, bref, les marqueurs inflammatoires vont alors secouer les cellules souches du muscle. Le but : les amener à devenir des fibres musculaires quasi-neuves pour booster la récupération. Plus de détails sur le sujet dans cet article.

Inflammation et retard de guérison

Si l’inflammation fait partie intégrante du processus de guérison, elle peut tout aussi bien le retarder. Comment ça ? Les lésions musculaires se trouvent généralement dans une zone bien spécifique (le bras pour un tennisman, les jambes pour un footballeur etc). Mais le processus inflammatoire, lui, s’étend à tout un groupe de muscles. Ces dommages collatéraux       vont ralentir le processus de guérison.

Comment le CBD peut aider réduire l’inflammation?

Pour réduire l’inflammation ou pour éviter qu’elle ne s’étende vers d’autres tissus, les sportifs ont souvent recours à la bonne vieille poche de glace et aux médicaments AINS en tous genres. Pourtant, la glace ne serait pas ce qu’il y a de mieux pour nos muscles après le sport, d’après cette étude.

Le CBD, lui, agit d’une façon différente. Il peut réduire l’inflammation sans pour autant ralentir le processus de guérison. Comment est-ce possible ? C’est assez simple. Le cannabidiol n’a aucun effet inhibiteur sur les fameux marqueurs inflammatoires, comme le démontre cette étude. Le taux d’IL-10 peut même augmenter sous l’effet du CBD, ce qui va accélérer la régénération des cellules souches de la zone touchée.

CBD et relaxation musculaire

Les courbatures sont monnaie courante après un effort intensif. Les tensions musculaires peuvent venir intensifier la douleur lorsque blessure il y a. La plupart des sportifs se tournent vers les relaxants musculaires pour soulager ces douleurs après un effort intensif ou une blessure. Parmi les plus populaires, on retrouve les benzodiazépines. Ces médicaments agissent sur les récepteurs GABA, des neurotransmetteurs qui ont pour rôle de calmer les neurones fortement stimulés par la douleur. C’est ce qui va aider les muscles à se détendre. Mais les risques de dépendance, d’accoutumance et les effets secondaires sont tout aussi élevés.

cbd et relaxation des muscles

Zoom sur le GABA

Intéressons-nous à ce fameux GABA avant de continuer. L’acide gamma-aminobutyrique est LE principal neurotransmetteur qui calme notre corps. C’est lui qui freine le rythme du système nerveux lorsque celui-ci commence à trop s’emballer. C’est le GABA aussi qui prépare notre corps à dormir le soir. Il ralentit  le rythme cardiaque et baisse la tension artérielle pour permettre au corps de se détendre.

CBD et GABA

Tout comme les benzodiazépines, le CBD va booster l’action du GABA. Mais il n’agit pas directement sur le fameux neurotransmetteur : c’est un régulateur allostérique. Son rôle, c’est de fluidifier la liaison du GABA et les autres récepteurs. Tout ce qui est signe de stimulation intense du système nerveux est donc réduit et le corps entre dans un état de relaxation. 

Mais contrairement au Xanax, au Vallium ou autres, le CBD n’induit aucune dépendance. Même si vous arrêtez d’en prendre après plusieurs années de prise régulière, vous n’aurez aucun signe de manque. D’ailleurs, le CBD (ou du moins le cannabis), peut aider à se défaire d’une dépendance aux benzodiazépines d’après cette étude. Par conséquent, non seulement le CBD aide à réduire la tension musculaire et la douleur, mais il peut aider à se défaire de l’emprise des relaxants musculaires.

CBD et troubles gastro-intestinaux

Nous ne le savons que trop bien, l’apport sanguin dans les muscles et vers le sang augmente lorsque vous pratiquez un exercice physique intense. Tout ça semble bien, certes, mais certains organes, dont notamment le tractus gastro-intestinal, en paient le prix fort. En effet, l’apport en nutriments et en oxygène diminue considérablement, au profit du cœur et des muscles squelettiques, d’après cette étude : c’est l’ischémie gastro-intestinale.  

Un effort prolongé de plus de 40 min, ajouté au stress oxydatif et l’inflammation vont s’attaquer à l’intégrité épithéliale. Il ne faut donc pas s’étonner d’avoir des nausées, des vomissements ou souffrir de diarrhée sanglante après un effort intense. Mais plus inquiétant encore, l’absorption des nutriments ne se fait plus comme il le faut. Tout ça va non seulement réduire les performances physiques mais empêcher le corps de récupérer efficacement. Des études précliniques ont démontré que le CBD pouvait calmer les dommages dans les tissus et la colite suite à l’ischémie dans le foie ou dans les reins.

CBD et amélioration du sommeil

Le sommeil est important dans la récupération musculaire. Roger Federer a d’ailleurs déclaré qu’il ne pouvait efficacement récupérer après un entraînement ou une compétition qu’à condition d’avoir ses 11 heures de sommeil. Pourtant, les sportifs ne dorment que très peu (entre 6 et 7 heures par nuit), notamment pendant les compétitions. A l’origine de ces troubles du sommeil : l’anxiété d’avant compétition, le jet lag, les compétitions en soirée etc.  

Une étude a montré qu’une dose de 160 mg de CBD améliore la durée du sommeil chez les personnes souffrant d’insomnie. Une expérience menée sur une jeune fille souffrant de syndrome post-traumatique a aussi montré l’effet positif du CBD sur le sommeil. Mais qu’en est-il des personnes en bonne santé ?

Une étude a été menée en 2019 pour montrer l’efficacité du cannabidiol contre les troubles du sommeil. Cette expérience portait sur 72 personnes dont 25 souffrent de troubles du sommeil récurrents et 47 souffrant de stress chronique. Les participants ont pris 25 milligrammes de CBD par jour pendant un mois. A l’issue de ce traitement, 66,7% d’entre eux affirment mieux dormir depuis qu’ils prennent le CBD. Quelque 79,2% se sont dits plus apaisés grâce au CBD.  

CBD, l’allié récupération des sportifs

A la lumière de ces explications, nous pouvons dire que le CBD est le secret d’une récupération rapide et efficace. Primo, il va booster la récupération musculaire en empêchant l’inflammation de s’étendre à d’autres tissus. Secundo, il va aider les muscles à se détendre et réduire la douleur post- exercice en agissant sur le GABA. Tertio, il calme les nausées après l’effort en résorbant l’inflammation suite à l’ischémie gastro-intestinale. Quarto, il améliore la qualité du sommeil. Rien que ça. Les études sur le sujet étant encore insuffisantes, il faut s’attendre à voir d’autres bienfaits du CBD émerger.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button